Qu’est-ce qu’une retraite complémentaire ?

Publié le : 22 septembre 20227 mins de lecture

La retraite complémentaire est un système de retraite supplémentaire auquel les salariés cotisent pendant leur vie active. Ce système leur permet de percevoir une rente complémentaire à la retraite de base lorsqu’ils prennent leur retraite. Il existe plusieurs types de retraite complémentaire :

  • les régimes de retraite complémentaire des fonctionnaires ;
  • les régimes de retraite complémentaire des salariés du secteur privé ;
  • les régimes de retraite complémentaire des artisans, des commerçants et des industriels ;
  • les régimes de retraite complémentaire des agriculteurs.

Les fonctionnaires cotisent à la Caisse nationale de la retraite des agents publics (CNRACL), qui gère leur régime de retraite complémentaire. Ils peuvent bénéficier d’une rente complémentaire à partir de 55 ans (60 ans pour les hommes nés à partir de 1955). Les salariés du secteur privé cotisent à la Caisse nationale de l’assurance vieillesse (CNAV), qui gère leur régime de retraite complémentaire. Ils peuvent bénéficier d’une rente complémentaire à partir de 60 ans (65 ans pour les hommes nés à partir de 1955). Les artisans, commerçants et industriels cotisent à la Caisse nationale de l’assurance vieillesse des artisans, des commerçants et des industriels (CNAVAC), qui gère leur régime de retraite complémentaire. Ils peuvent bénéficier d’une rente complémentaire à partir de 60 ans (65 ans pour les hommes nés à partir de 1955). Les agriculteurs cotisent à la Caisse nationale de l’assurance vieillesse des agriculteurs (CNAVA), qui gère leur régime de retraite complémentaire. Ils peuvent bénéficier d’une rente complémentaire à partir de 60 ans (65 ans pour les hommes nés à partir de 1955).

La retraite complémentaire est une prestation qui vient en complément de la retraite de base

La retraite complémentaire est une prestation qui vient en complément de la retraite de base. Elle est versée par les caisses de retraite complémentaire, généralement sous forme de rente viagère. Vous pouvez comprendre le fonctionnement et calculer votre retraite complémentaire sur le site agipi.com/ : elle est basée sur les revenus professionnels des salariés et des non-salariés (revenus du capital, des professions libérales, etc.) au cours de leur vie active. Elle est généralement calculée sur la base de la carrière complète des assurés, mais certaines caisses de retraite complémentaire permettent de cumuler des droits à la retraite complémentaire sur une carrière incomplète. Les caisses de retraite complémentaire sont gérées par des organismes privés ou par des organismes publics (comme la Caisse nationale de l’assurance vieillesse – CNAV). Les cotisations versées par les assurés et les employeurs finance la retraite complémentaire. Pour bénéficier de la retraite complémentaire, il faut généralement avoir atteint l’âge légal de la retraite (60 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes), avoir cotisé pendant une certaine période et remplir certaines conditions de ressources.

Un système géré par des organismes privés, sous contrat avec l’État

La retraite complémentaire est un système de retraite par capitalisation géré par des organismes privés, sous contrat avec l’État. Ce système a été mis en place en France en 2003, pour permettre aux salariés du secteur privé de bénéficier d’une retraite complémentaire à celle de la Sécurité sociale. Les cotisations que les salariés versent au cours de leur vie professionnelle sont investies dans des fonds de placement, et le montant de la retraite complémentaire est déterminé en fonction du montant des cotisations versées et des rendements des fonds de placement.

Les cotisations versées par les salariés et les employeurs sont déductibles des impôts

Les cotisations versées par les salariés et les employeurs sont déductibles des impôts. Les fonds de pension sont soumis à des règles fiscales avantageuses. Les cotisations versées par les salariés sont déductibles de leur revenu imposable. Les cotisations versées par les employeurs sont déductibles de leur bénéfice imposable. Les prestations de retraite sont exonérées d’impôt sur le revenu.

La retraite complémentaire permet de compléter le montant de la retraite de base

La retraite complémentaire permet de compléter le montant de la retraite de base. C’est une prestation versée par des organismes privés ou publics, à titre obligatoire ou facultatif. Elle est généralement liée à l’activité professionnelle et au niveau de revenus. La retraite complémentaire est un complément de la retraite de base, elle n’a pas pour but de la remplacer.

Le versement se fait sous forme de rente viagère, à partir du moment où le salarié prend sa retraite

La retraite complémentaire est un complément de revenu versé aux personnes âgées de 60 ans et plus, sous forme de rente viagère. Elle est généralement versée par les caisses de retraite complémentaire, mais peut être aussi versée par des organismes de prévoyance ou des assureurs. La retraite complémentaire est calculée en fonction des salaires perçus tout au long de la vie active du salarié et de ses cotisations à la caisse de retraite complémentaire. Elle est versée à partir du moment où le salarié prend sa retraite, et peut être cumulée avec la retraite de base.

La retraite complémentaire est un système de retraite complémentaire aux régimes publics de base et complémentaires. Les régimes de retraite complémentaire sont généralement mis en place par les entreprises et les syndicats, et leurs prestations dépendent des cotisations versées par les participants pendant leur carrière.

Plan du site